Programme scientifique 2020-2024

La prolongation du projet vise à renforcer la dynamique initiée par le Labex lors de la période 2012-2019 sur la recherche transverse sur les interactions aux interfaces fluide-solide en s’ouvrant à la recherche sur la durabilité des interfaces et le contrôle des interactions.

Par rapport au premier projet, le nombre de sujets est réduit et se concentre sur la recherche transversale impliquant des personnes de groupes de recherche différents, ce qui est l’objectif et l’originalité de cette proposition. Le projet proposé repose sur les trois composantes du problème général des interactions aux interfaces fluide-solide, tout en s’appuyant sur les résultats et les perspectives du Labex I pour offrir une portée scientifique cohérente mais innovante. Le premier sujet est axé sur l’effet du fluide et de l’environnement sur les premières couches de matériau. Le deuxième sujet traite des approches visant à améliorer les fonctions ou les propriétés des interfaces en structurant les surfaces. Enfin, le troisième sujet traite de l’effet des interactions aux limites solide et fluide sur les premières couches de fluide. Les trois sujets sont en fait liés et la recherche à leurs interfaces est possible comme décrit ci-dessous. Outre la compréhension et la modélisation des mécanismes d’interaction aux interfaces, une attention particulière est accordée à la durabilité des interfaces et au contrôle des interactions. La durabilité est un point clé pour l’applicabilité de nouvelles interfaces dans des systèmes réels et le contrôle des interactions par fonctionnalisation ou par des actionneurs est un moyen d’améliorer l’efficacité des systèmes industriels.

Le projet s’appuiera sur les nombreux outils d’analyse et de structuration de surfaces, notamment le FIB récemment acquis, disponible à l’Institut Pprime. Le projet GAP Equipex et la plateforme Prométée fournissent des installations pour l’analyse des matériaux et de leurs interfaces dans des conditions extrêmes représentatives d’applications aéronautiques. Ces installations seront essentielles pour mener à bien les recherches proposées.

Dans le projet Labex initial, le contenu de tous les work-packages était défini initialement. Des appels à projets ont été lancés plus récemment pour promouvoir de nouvelles connaissances dans la recherche développée. Au cours de la seconde programmation du Labex (2020-2024), qui est un appel à propositions complet, le soutien sera équilibré entre la consolidation de certaines actions interdisciplinaires concluantes initiées lors du précédent programme et la promotion de certaines questions à venir.

A découvrir dans cette rubrique